"Valérie Traîtresse": un surnom "mysogine" pour Valérie Pécresse

par BFMTV

Depuis son ralliement en faveur d'Alain Juppé, Valérie Pécresse se serait attirée les foudres de François Fillon, qui l'aurait qualifié de "Valérie Traîtresse". "Je suis une femme libre et une femme libre peut faire ses choix en conscience sur des lignes politiques", a répondu la présidente de la région Île-de-France ce lundi sur BFMTV et RMC. Celle qui s'est opposé à la fermeture des voies sur berge a également "trouvé un peu misogyne le fait que je sois la seule des quinquas ou des quadras de la droite à ne pas pouvoir faire librement mon choix en faveur d'une ligne politique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.