Une vingtaine d'assistants parlementaires du Front national soupçonnés de fraude

par BFMTV

Une vingtaine d’assistants parlementaires européens du Front national sont soupçonnés d’être payés par Bruxelles alors qu’ils travailleraient en réalité pour le siège du Front National à Nanterre. Le montant du préjudice s'élèverait à plus de sept millions d'euros sur la durée totale de la mandature. Une enquête a été ouverte par les autorités européennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.