«Un secret déjà éventé», «un bon candidat» : la candidature de Valls ne surprend pas

par libezap

Le Premier ministre se déclarera candidat à la primaire de la gauche vers 18 heures. L'annonce ne surprend personne. Ni à gauche, ni à droite. Pour certains candidats à cette primaire, comme pour la droite, Manuel Valls partage le bilan de François Hollande. Pour la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann, il se trouve même dans «la même impossibilité» que le président de la République.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.