Un plan B pour Fillon? "S’il y en avait un, ça se saurait", dit Rachida Dati

par BFMTV

La femme de François Fillon, Penelope, est soupçonnée d’avoir perçu 900.000 euros pour un emploi fictif d’assistante parlementaire auprès de son mari. Dans la tourmente en pleine campagne présidentielle, le vainqueur de la primaire à droite "est notre seul candidat", a assuré ce vendredi Rachida Dati, invitée sur BFMTV et RMC. "Je vais vous dire la vérité. S’il y avait un plan B, ça se saurait", a déclaré l’eurodéputée avant d’affirmer qu’il y avait "un plan A, c’est François Fillon".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.