Un «étalage de divisions», des échanges «vifs» : les réactions politique au troisième débat

par Libé Zap

Le dernier débat télévisé de la primaire de la gauche s'est crispé jeudi autour des attaques vis-à-vis de l'homme qui monte, Benoît Hamon, et contre l'ancien ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Invité sur France 2, le député Bruno Le Maire évoque un «étalage de divisions». Un avis partagé par la plupart des personnalités politiques interrogées vendredi sur les matinales, y compris par l'un des candidats. Sur LCI, François de Rugy (écologiste), estime même que les autres concurrents «étaient peut-être très occupés à se différencier, pour ne pas dire à se taper dessus».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.