Un député Les Républicains estime que DSK «ne respecte pas la moitié du genre humain»

par libezap

Le secrétaire national du parti Les République (LR), Geoffroy Didier, n'a pas apprécié la prise de parole de Dominique Strauss-Kahn sur la gestion de la crise grecque. «Je n'apporte plus de crédit à quelqu'un qui a prouvé à quel point il ne respectait pas la moitié du genre humain», a-t-il lâché lundi sur RFI, en référence au passé judiciaire de l'ancien patron du Front monétaire international (FMI). Il termine en affirmant que «sa tribune est hors de propos et [que] Dominique Strauss-Kahn n'a plus aucun crédit politique».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.