Un délégué CGT refuse une poignée de main à Hollande

par Libé Zap

«Il n'y a pas de politesse à avoir, il y a des actes concrets à faire» a expliqué un syndicaliste CGT lundi à François Hollande lors de sa visite sur le chantier naval STX de Saint-Nazaire après avoir refusé de lui serrer la main lors de la visite du président sur le chantier naval STX de Saint-Nazaire, rapporte Ouest France. François Hollande était venu plaider pour le dialogue social alors que le gouvernement est accusé de ne pas condamner la violence patronale à Air France comme le lui a reproché ce syndicaliste : «Est-ce que vous, vous dénoncez la violence de 2 900 licenciements ?». «Je fais tout pour qu'il n'y en ait pas» lui rétorque François Hollande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.