Tunisie : la police fraternise avec la population

par BFMTV

Les policiers tunisiens, instrument du pouvoir du président déchu Ben Ali, ont présenté vendredi leurs excuses à la population pour la centaine de morts de la "révolution de jasmin" et demandé la création d'un syndicat pour défendre leurs droits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.