Transportez-moi ! : Les sièges des transports

par LCP

Un numéro spécial consacré aux sièges dans les transports. Dans les avions, les autos et les métros, l'air de rien, les sièges sont des concentrés d'innovation et de technologie. Ils sont aujourd'hui allégés, connectés et désormais conçus pour être facilement recyclés. Transportez-moi vous propose de voyager confortablement assis pour inspecter les sièges sous toutes les coutures.



Sujet 1 : « Maigrir à tout prix »



4 kilos au lieu de 12 kilos en moyenne : c'est le poids d'un tout nouveau siège d'avion mis au point par une start-up française. Or, un avion moins lourd consomme moins de carburant. Une donnée fondamentale pour les compagnies aériennes qui doivent impérativement réduire leurs émissions de de carbone. Et, bien sur, sans sacrifier le confort des passagers. Même enjeu pour les constructeurs automobiles qui conçoivent aussi des sièges allégés pour leurs nouveaux modèles. Dans les transports, la tendance est bien au poids plume !



Sujet 2 : « Siège connection »



Deuxième poste pour un constructeur automobile après le moteur, le siège est un équipement de plus en plus intelligent. L'enjeu : apporter de nouvelles fonctionnalités au siège grâce à une gestion électronique sophistiquée. Confort, sécurité, personnalisation et connectivité deviennent les maîtres mots du siège de demain.



Sujet 3 : « Sièges haute couture »



Bus, tramway, métro ou train, on ne conçoit pas un siège de transports en commun comme un fauteuil de salon. Ils doivent être robustes, facilement démontables et, bien entendu, recyclables en fin de vie. Parfois, on leur demande même d'être design à l'image du siège TGV Christian Lacroix qui fête ses 10 ans d'existence. Les sièges des transports urbains c'est aussi une multitude de diagrammes. Dos à dos ou face à face, l'organisation des sièges dans une rame varie en fonction de la demande du client.



Chronique de Gérard Feldzer : « Crash test »



A Flers, dans l'Orne, dans un centre d'essai dynamique, notre chroniqueur teste un siège automobile. Plus exactement, c'est le mannequin Roméo, 75 kilos qui va subir un choc arrière. Sa colonne vertébrale est truffée de capteurs qui vont pouvoir analyser les chocs et surtout la capacité du siège à les atténuer et augmenter, de fait, la sécurité. Attachez bien vos ceintures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.