Tempête médiatico-judiciaire au sein du gouvernement turc

par euronews (en français)

Trois ministres, ceux de l‘Économie, de l’Intérieur et de l’Environnement, ont démissionné ce mercredi sur fond de scandale financier. Le dernier, furieux d’avoir été convié à partir, a appelé le Premier ministre à quitter lui aussi le pouvoir.

Fidèle à sa rhétorique depuis le début de l’affaire il y a huit jours, Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois agité le spectre d’une “conspiration à grande échelle” contre son gouvernement. Selon lui, “C’est une affaire présentée sous la forme d’une opération judiciaire qui vise en fait à porter atteinte à l’avenir de la Turquie”.

Les fils de ces trois ex-ministres ont été arrêtés le 17 décembre dernier lors d’un vaste coup de filet anti-corruption de la police. Deux d’entre eux ont été inculpés de corruption, de fraude et de blanchiment d’argent dans le cadre d’une enquête judiciaire liée à des ventes illégales d’or à l’Iran sous embargo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.