Taxation des résidences secondaires : Karine Berger (PS) craint un "grand écart qui va amener un débat politique"

par LCP

Karine Berger, députée PS des Hautes-Alpes, craint un "grand écart". Le gouvernement envisage de permettre aux communes d’augmenter la taxe d’habitation sur "des logements qui sont des résidences secondaires mais qui sont quasi vacantes". Résultat, les quelques municipalités concernées pourraient choisir de majorer de 20% la taxe, selon Christian Eckert, secrétaire d’Etat au Budget.

"Sur le fait de donner la possibilité aux communes qui ont des problèmes de disponibilité de terrain de taxer un peu plus les résidences secondaires ça ne me choque pas", a expliqué Karine Berger, invitée ce mercredi 5 novembre de l’émission Parlement’air - La séance continue, sur LCP. Mais si le fond ne la dérange pas, c’est davantage la form

Vos réactions doivent respecter nos CGU.