Tafta : l'arrêt des négociations est aujourd'hui «l'option la plus probable»

par libezap

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, a assuré mardi que l'arrêt des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (Tafta ou TTIP) était aujourd'hui «l'option la plus probable», en raison de «l'état d'esprit des Etats-Unis», après la publication par Greenpeace de 248 pages de documents prouvant, aux yeux de l'ONG, l'étendue des conséquences néfastes sur la santé et l'environnement. «Je dénonce depuis un an l'attitude [des Etats-Unis], a-t-il insisté. Nous voulons de la réciprocité. L'Europe propose beaucoup et elle reçoit très peu en échange. Ce n'est pas acceptable», affirme Matthias Fekl, jugeant que l'accord n'était aujourd'hui «absolument pas» acceptable «en l'état».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.