Surveillance en prison : Christiane Taubira détaille ses nouvelles mesures

par LCP

Auditionnée mardi matin par la commission d’enquête sur la surveillance des filières djihadistes, Christiane Taubira a détaillé les mesures pour lutter contre la radicalisation, notamment en prison. Devant les députés, la garde des Sceaux annonce notamment la généralisation du brouillage de haute technologie. Des informaticiens seront aussi recrutés pour "mieux contrôler les ordinateurs des détenus" qui n’ont pas accès à internet. La garde des Sceaux annonce aussi le recrutement de 40 interprètes et des fouilles sectorielles plus fréquentes.

[BONUS]

Eric Ciotti et Patrick Mennucci, président et rapporteur de la commission d’enquête ne sont pas toujours d’accord sur le fonctionnement de leurs auditions :

Vos réactions doivent respecter nos CGU.