Soupçons de financement libyen : "Je suis accusé sans aucune preuve matérielle", estime Nicolas Sarkozy

par BFMTV

À l'issue d'une garde à vue de plus de 24 heures, Nicolas Sarkozy se défend dans l'affaire des soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007. "Je suis accusé sans aucune preuve matérielle par les déclarations de M. Kadhafi", a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par Le Figaro. L'ancien chef de l'État estime également avoir "déjà beaucoup payé pour cette affaire. J'ai perdu l'élection présidentielle de 2012 à 1,5%. La polémique lancée par Kadhafi et ses sbires m'a coûté ce point et demi." Nicolas Sarkozy pointe aussi du doigt les mensonges de Ziad Takkiedine et affirme qu’il n’a jamais eu aucun rendez-vous avec lui entre 2005 et 2011.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.