Si l'EPR de Flamanville est "repoussé", Hulot pourrait revoir la date de fermeture de Fessenheim

par LCP

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été interpellé par les députés sur la situation de la centrale nucléaire nouvelle génération d'EDF, après la révélation mardi de nouveaux défauts de fabrication. Nicolas Hulot promet d'évaluer les conséquences de ce "nouveau paramètre", alors que l'exécutif a jusque-là lié la fermeture de la centrale de Fessenheim à l'ouverture de l'EPR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.