Septennat unique, proportionnelle, baisse du nombre de députés : les propositions audacieuses de la mission Bartolone

par LCP

Le groupe de travail sur l’avenir des institutions, présidé par Claude Bartolone et l’historien Michel Winock, composé d’élus de tous bords, fait 17 propositions pour améliorer le fonctionnement de nos institutions. "Ce n’était pas une commande du président de la République mais une initiative de l’Assemblée, des propositions formulées à la suite d’un débat serein", se félicite le président de l’Assemblée invité de Politique Matin sur LCP, vendredi.

"Je souhaite que les députés soient moins nombreux mais avec de vrais contre-pouvoirs", a lancé Claude Bartolone. Le groupe de travail préconise la réduction du nombre de députés à 400 (au lieu de 577) et de sénateurs à 200 (au lieu de 348).

Le groupe de travail prône le retour d’une dose de proportionnelle aux législatives. Quitte à favoriser l’arrivée de nouveaux députés du Front national : "Ce n’est pas l’étanchéité de l’entrée dans l’Assemblée nationale qui fera reculer le FN, insiste Claude Barto

Vos réactions doivent respecter nos CGU.