Ségolène Royal «pardonne» mais «n'oublie pas» le tweet de Valérie Trierweiler

par 20Minutes

Magnanime, Ségolène Royal? La candidate malheureuse aux législatives de 2012 a indiqué mercredi soir sur France 5 avoir pardonné à Valérie Trierweiler, qui avait ouvertement soutenu son adversaire pendant la campagne, par un tweet passé à la postérité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.