Ségolène Royal, la seule ombre au tableau pour le PS

par LCP

Ségolène Royal a été sévèrement battue hier soir avec 37% des voix, contre Olivier Falorni, dissident socialiste qui avait bénéficié du soutien de la Première dame pendant l'entre-deux tours. C'est même avant l'embargo de 20h qu'elle reconnaitra sa défaite.

Jean-Baptiste Daoulas et Marie Labat

Vos réactions doivent respecter nos CGU.