Ségolène Royal : «Je ne voulais pas, avant le premier tour, enfoncer le candidat du PS»

par Libé Zap

Ségolène Royal sort de sa réserve. Après le verdict du premier tour, la ministre de l'Environnement a reconnu au micro d'Europe 1 qu'il existait des similarités entre le projet porté par Emmanuel Macron et son programme pour l'élection présidentielle de 2007. A propos du leader d'En Marche !, elle précise : «Je dois avoir été la seule ministre à dire des choses bienveillantes.»

De fait, l'élue socialiste prend ses distances avec Benoît Hamon : «Je respecte les échéances, je respecte les personnes et je ne voulais pas, avant le premier tour, enfoncer le candidat du Parti socialiste. Chaque chose en son temps. Et je l'avais dit : «Je ne donnerais pas d'instruction de vote avant le premier tour». Parce que, justement, les candidats étaient respectables et que ce n'était pas à moi de donner un coup à Benoît Hamon, comme d'autres l'ont fait. En revanche, aujourd'hui, je dis les choses.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.