Sarkozy, un «excité du bocal» pour Cambadélis

par libezap

L'ancien président de la République a jugé lundi 29 juin que la Grèce avait «suspendue son appartenance à la zone euro». Des propos largement décriés et encore dénoncés ce lundi par le premier secrétaire du Parti socialiste. Invité sur France Info, Jean-Christophe Cambadélis dénonce les déclarations «violentes» de Nicolas Sarkozy à l'encontre du gouvernement Grec et d'Alexis Tsipras. Tout en le qualifiant d'«excité du bocal», il l'appelle à davantage «respecter les peuples, respecter les Etats, respecter les gouvernements» pour négocier dans la solidarité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.