Sarkozy «respecte» la décision du PS mais refuse tout accord

par libezap

Si le président du parti Les Républicains (LR) «respecte» la décision du Parti socialiste de retirer ses candidats dans trois régions au second tour des élections, il refuse toutefois «tout arrangement dans le dos des électeurs». Invité du 20h de France 2 lundi, Nicolas Sarkozy a répondu au Premier ministre Manuel Valls qui a appelé quelques minutes plus tôt, sur le plateau de TF1, à faire barrage au Front national en votant pour des listes conduites par les candidats LR. «Le Parti socialiste a pris sa décision librement et démocratiquement, je la respecte. Nous avons pris notre décision [...] il n'y a pas d'accord entre nous, il n'y aura pas de combine» a expliqué l'ancien chef de l'Etat qui maintient sa ligne du «ni retrait, ni fusion».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.