Sarkozy président de parti et candidat, «un problème moral et éthique» (A. Juppé)

par Libé Zap

«Il a dit qu’il avait pris sa décision. Même s’il la garde pour lui, c’est un secret de polichinelle.» Pour Alain Juppé, cela ne fait aucun doute : Nicolas Sarkozy sera candidat à la primaire de la droite.

Quant à savoir si c’est un problème que l’ancien chef de l’Etat cumule sa candidature avec la présidence du parti Les républicains, le maire de Bordeaux juge que «ce n’est pas un problème juridique, c’est un problème moral et éthique». Et d’en profiter pour tacler son probable futur adversaire à la primaire : «En tout cas, ne reprenons pas certaines pratiques du passé, où on confondait un peu les choses entre les campagnes électorales et le financement du parti.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.