Sarkozy : Hollande a "bien l'intention" d'introduire la déchéance de la nationalité pour les binationaux dans la Constitution

par LCP

A la sortie de son rendez-vous vendredi midi à l'Elysée avec le président François Hollande, qui reçoit toute la journée les groupes parlementaires représentés à l'Assemblée nationale et au Sénat au sujet de la réforme constitutionnelle, Nicolas Sarkozy, président des Républicains, a confirmé que François Hollande avait "bien l'intention" de faire figurer l'état d'urgence et la déchéance de la nationalité pour les binationaux dans sa révision constitutionnelle.De quoi confirmer le compromis entre le chef de l'opposition et le chef de l'exécutif sur cette modification constitutionnelle nécessitant au minimum 3/5 des votes des députés et sénateurs réunis en Congrès à Versailles pour être approuvée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.