Robert Badinter : "L'homme est un animal qui tue"

par LCP

30 ans ont passé depuis le fameux discours de Robert Badinter à la tribune de l'Assemblée nationale, le 17 septembre 1981. "J'ai l'honneur, au nom du Gouvernement de la République, de demander à l'Assemblée nationale l'abolition de la peine de mort en France." Aujourd'hui, le sénateur des Hauts-de-Seine est fier de constater que la plupart des États du Monde sont abolitionnistes. Sans transiger, il a mené ce combat toute sa vie. Aujourd'hui pour LCP, il revient sur cette longue et difficile acceptation dans la société française.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.