Revoir le discours de Nicolas Dupont-Aignan

par LCP

Nicolas Dupont-Aignan a lancé sa campagne dimanche salle équinoxe à Paris. Au cours d'un long discours de plus d'une heure, le candidat souverainiste est revenu sur l'origine de sa candidature, le référendum européen de 2005. "Ils ont bafoué notre vote" s'est-il indigné. "Mais nous sommes majoritaires" a-t-il conclu.

]. En ligne de mire : François Hollande, Nicolas Sarkozy et François Bayrou qui "ne veulent pas de campagne électorale" et "font semblant de se diviser sur l’accessoire parce qu’ils sont d’accord sur l’essentiel".

Nicolas Dupont-Aignan a axé son discours sur le thème de la "France libre" qui passe selon lui par la sortie de l'euro. Le candidat Debout la République a terminé son intervention par un long chapitre sur la "moralisation de la vie publique". Il a notamment proposé la prise en compte du vote blanc et l'indépendance des médias.

Utilisant le ton de Jean-Luc Mélenchon, il a conclu son discours par la formule "Reprenez le pouvoir pour l’amour de la France !". Au début de son intervention, il avait déjà associé son nom à celui du candidat du Front de gauche en fustigeant les médias qui n'organisent pas de débats depuis que l'égalité du temps de parole s'applique. "On ne veut pas que les Mélenchon et les Dupont-Aignan y participent" accuse-t-il. "Mais j'ai des questions à poser à Nicolas Sarkozy et à François Hollande !" Dans la salle, les militants scandent "NDA ! NDA !".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.