Retailleau (LR) : "Les gens ont le sentiment que la politique n'a plus de prise dans leur quotidien"

par LCP

Invité mercredi de Politique Matin sur LCP, le sénateur de Vendée Bruno Retailleau (Les Républicains), candidat aux régionales dans les pays de la Loire, s'est inquiété de la "colère" des citoyens vis-à-vis de la classe politique. Il pointe un risque : que cela se traduise dans les urnes par un vote massif en faveur du Front national lors des régionales, en décembre."Sur le terrain, il y a une désaffection de la politique, une colère, une exaspération, les gens ont le sentiment que la politique n'a plus de prise dans leur quotidien, dit-il. Cette désaffection impacte toute la classe politique : si on a une montée du FN aujourd'hui, c'est un vote de colère, c'est le thermomètre, il faut y prendre garde."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.