Reportages : Propos de Manuel Valls sur le terrorisme : premières réactions

par LCP

Après les mots de Manuel sur la droite et le terrorisme, la séance de Questions au gouvernement a été levée. Interrogé dans Questions d'actu, Jean Léonetti a estimé que Manuel Valls avait "perdu son sang froid". Sur le plateau de QDA, Eric Woerth demande des excuses solennelles et estime que le consensus "droite gauche sur le terrorisme" a été rompu. "Manuel Valls ne résiste pas à la pression" ajoute l'ancien ministre du Budget.En direct des quatre colonnes, Bruno Le Roux ne condamne pas les propos de Manuel Valls mais parle d'une phrase "abrupte qui demande précision". Le président du groupe socialiste considère que la droite est "fébrile quand on lui rappelle son bilan".Parmi les écologistes, François de Rugy analyse la situation : "Manuel Valls est porté dans l'hémicycle, parfois justement il ne faut pas se laisser trop emporter". "Il faut savoir s'arrêter" a conclu le co-président du groupe EELV à l'Assemblée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.