Reportages : Le Président du Modem revient sur la polémique autour de l'emploi par le ministre de l'Intérieur du mot "Croisade"

par LCP

Le président du Mouvement démocrate, François Bayrou, a qualifié mercredi de "faute" l’emploi par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant du mot "croisade" pour saluer le rôle de Nicolas Sarkozy dans l’intervention militaire en Libye.

"Il est dangereux de faire de la politique sans connaître l’Histoire et la mentalité des peuples. Le mot croisade est un signe de ralliement de toutes les sensibilités musulmanes contre l’Occident", a déclaré le président du MoDem, invité de "Questions d’Info" LCP/France Info/AFP.

"Choisir cet emblème-là, utiliser ce mot, c’est à mon sens grave. C’est une faute", a-t-il poursuivi, en ajoutant : "si vous voulez rassembler autour de Kadhafi toutes les sensibilités qu’il cherche à atteindre, utilisez ce mot-là !".

Lundi, au Talk Orange Le Figaro, Claude Guéant a rendu hommage au rôle de Nicolas Sarkozy pour l’intervention en Libye en affirmant : "Heureusement, le président a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies, et puis la Ligue arabe et l’Union africaine".

Pour François Bayrou, "on n’est pas dans des choses à la surface, pas dans des choses de mode, on est dans la mémoire collective des peuples". "C’est extraordinairement puissant (la mémoire collective) même si on ne s’en aperçoit pas et donc, ignorer à ce point l’Histoire, oui c’est une faute", a-t-il insisté.

Extrait :

Vos réactions doivent respecter nos CGU.