Reportages : Egypte : "un appel au chaos"

par LCP

Malgré l’intervention de l’armée, les heurts entre pro et anti-Moubarak se sont poursuivis sur la place Tahrir au Caire. Le dialogue proposé par le pouvoir a été rejeté par l’opposition. Le vice-président Souleimane a publiquement pris la parole pour demander notamment aux manifestants de quitter la place Tahrir.

Mathilde Terrier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.