Régionales 2015 - Nicolas Sarkozy refuse "toute fusion et tout retrait de liste"

par LCP

>> Suivez le premier tour des régionales en direct



Nicolas Sarkozy a tranché : les listes de droite ne fusionneront pas avec les listes socialistes au second tour des élections régionales. Les candidats LR ne procéderont pas non plus à des désistements républicains pour contrer le Front national.



L'ancien président de la République ferme donc la porte à tout accord PS-LR en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où Marine Le Pen est arrivée largement en tête du premier tour.



Le candidat socialiste dans la région, Pierre de Saintignon, qui ne recueille que 18,4% des suffrages, est donc au pied du mur. Il devra soit se retirer, soit risquer de favoriser l'élection de Marine Le Pe

Vos réactions doivent respecter nos CGU.