Refus de fusion et de retrait, droitisation : la campagne LR épinglée par la gauche

par Libé Zap

Face au score du Front national, le Parti socialiste a décidé de retirer ses listes dans trois régions où il est arrivé troisième. Une stratégie refusée par le président du parti Les Républicains, qui souhaite que tous ses candidats se maintiennent au second tour des élections régionales. Au lendemain de cette annonce, les élus socialistes voient rouge et accusent le parti de droite d'être responsable du score du FN.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.