Réforme ferroviaire : la "règle d'or" adoptée pour freiner la dette de la SNCF

par LCP

Alors que l'examen de la réforme ferroviaire se termine jeudi dans l'hémicycle, les députés ont tenu à voter des amendements pour lutter contre l'endettement croissant de RFF (Réseau ferré de France), qui atteint 44 milliards d'euros, et rassurer les cheminots en colère contre le projet de loi. Les amendements proposés ont également pour but de garantir l'unité de la future organisation ferroviaire, chapeauté par un établissement public appelé SNCF.
La réforme ferroviaire sera soumise au vote des députés mardi.



François Goulin

Vos réactions doivent respecter nos CGU.