Réforme du collège : Valls ne "supporte plus les contrevérités de l'opposition"

par LCP

Manuel Valls au secours de la réforme du collège. Le Premier ministre a répondu mardi lors de la séance des questions au gouvernement à une question de Rudy Salles, le député UDI des Alpes-Maritimes, sur ce projet très contesté.

"Je ne supporte plus les contrevérités de l’opposition", a affirmé Manuel Valls. "La jeunesse est notre priorité, l’école est la priorité de ce quinquennat." Le Premier ministre a notamment tenu à souligner que "l’école est redevenue le premier budget de la nation".

Manuel Valls, qui a assuré que "ni l’allemand, ni le latin, ni le grec" ne seront supprimés lors de la réforme, a dénoncé, en évoquant l’opposition, "la nostalgie d’une France qui est celle du passé".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.