Référendum en Grèce : le PS français minimise

par LCP

Le référendum en Grèce annoncé contre toute attente par le Premier ministre Georges Papandréou ne choque pas tout le monde. Au PS, certains ont salué un acte courageux. Pour d'autres, c'est en tout cas la preuve d'un échec de la gouvernance de la zone euro. Les explications de Marion Lefèbvre

Vos réactions doivent respecter nos CGU.