Redevance : pour Pellerin, France Télévisions avait besoin d'une «ressource stable»

par Libé Zap

Pour stabiliser les comptes de l'audiovisuel public, encore largement déficitaires cette année, l'Etat a longtemps hésité entre le retour de la publicité après 20 heures et une augmentation de la redevance. C'est finalement la deuxième solution qui a été choisie par la ministre de la Culture qui explique ce vendredi sur France 2 que «ce qui est important pour France Télévisions c'est qu'il y ait des ressources stables, pérennes et qui ne varient pas dans le temps.» Des garanties que n'offre pas selon elle le marché publicitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.