Raffarin: "L'arroseur a été arrosé", avec l'abandon de la réforme constitutionnelle

par BFMTV

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a déclaré sur BFMTV que l'abandon de la réforme constitutionnelle "était une décision prévisible". "Aujourd'hui ça ne sert à rien de se renvoyer comme sous un préau d'école les responsabilités, l'arroseur a été arrosé. ", a-t-il assuré, poursuivant que "dans la République, c'est comme en équitation, quand le cheval trébuche c'est le cavalier qui est responsable". Pour Raffarin, "cette réforme n'a pas été pilotée, il faut maintenant passer à autre chose et sortir de l'impasse".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.