"Quand on a porté les armes contre son pays, c'est qu'on en a la haine", estime Valérie Pécresse

par BFMTV

Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce lundi, Valérie Pécresse s'est prononcée en faveur d'un "non-retour" des jihadistes réclamant un procès en France. "Ils doivent être jugés sur place, avec des conditions de procès équitable", a-t-elle ajouté.

 
8 commentaires - "Quand on a porté les armes contre son pays, c'est qu'on en a la haine", estime Valérie Pécresse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]