Propos de Hollande : une «humiliation» selon les plus hauts magistrats de France

par libezap

Le premier président et le procureur général de la Cour de cassation, plus hauts magistrats français, ont estimé jeudi que des propos de François Hollande sur la «lâcheté» des magistrats, rapportés dans le livre Un président ne devrait pas dire ça signé Fabrice Lhomme et Gérard Davet, étaient une «humiliation» et posaient un «problème institutionnel». Le premier président Bertrand Louvel a déclaré lors d'une audience solennelle que ces commentaires posaient «un problème institutionnel» et reproché à François Hollande de «diffuser parmi les Français une vision (...) dégradante de leur justice». Le procureur général Jean-Claude Marin a ajouté qu'un entretien mercredi soir entre Hollande et les deux hommes «n'avait pas atténué le sentiment que la magistrature (avait) ressenti face à une nouvelle humiliation.»

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Propos de Hollande : une «humiliation» selon les plus hauts magistrats de France
  • tout est calculé ; il va jouer le peuple contre les institutions dont il se désolidarise après avoir profité du système. Certes la magistrature est un monde intouchable mais qu'a t-il fait pour le réformer?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]