Projet d'attentat déjoué : le député PS Sébastien Pietrasanta dénonce un «manque de moyens»

par libezap

Un individu disposant d'un «arsenal de guerre» a été placé en garde à vue ce dimanche pour le meurtre d'Aurélie Châtelain ainsi que pour un projet d'attentat «visant une ou deux églises».

Alors que la loi sur le renseignement est toujours débattue à l'Assemblée nationale, le député socialiste Sébastien Pietrasanta insiste sur le «manque de moyens» dont disposent les forces de l'ordre chargées de la lutte contre le terrorisme. Il précise à titre d'exemple que la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) ne dispose que de «3 000 agents». «La loi sur le renseignement va permettre d'augmenter les moyens humains et d'affiner les techniques de surveillance», assure-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.