Privatisation de la Française des jeux : l'Assemblée redonne son feu vert

par LCP

Supprimée par le Sénat, la privatisation de la Française des jeux a de nouveau été votée jeudi en commission par l'Assemblée nationale, à l'occasion de la deuxième lecture du projet de loi Pacte. Un amendement LaREM, soutenu par Bruno Le Maire, crée une amende contre les détaillants qui vendent des jeux d'argent aux mineurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.