Prisons : la semi-liberté, une alternative au tout-carcéral

par LCP

Ne plus rendre la prison systématique. C'est l’objectif d'Emmanuel Macron qui doit dévoiler son plan sur le sens et l'efficacité des peines. Il devrait notamment annoncer le développement des peines alternatives. Parmi elles, il existe le régime de semi-liberté, un dispositif qui concerne 1600 prisonniers aujourd’hui en France. Nos journalistes Stéphanie Dépierre et Céline Martel se sont rendues à Maxéville (Meurthe-et-Moselle) dans un centre de détention spécialisé dans le régime de la semi-liberté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.