Primaire socialiste : François Hollande au centre des crispations

par Libé Zap

Une semaine après la victoire de François Fillon à droite dans une primaire qui a mobilisé plus de quatre millions d'électeurs, le Parti socialiste ouvre ce jeudi les candidatures pour son scrutin préliminaire. Avec, pour les postulants déjà déclarés et leurs soutiens, une menace majeure : le spectre d'une candidature hors primaire de François Hollande.

Et, à l'exception de Bruno Le Roux, tous estiment que le chef de l'Etat ne peut se soustraire à l'exercice du débat interne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.