Primaire à droite : "Pas question de revenir sur le nombre de bureaux de vote", prévient Fillon

par LCP

Remettre en cause le chiffre de 10.000 bureaux de vote lors de la primaire de droite en vue de 2017 serait un casus belli "total", a assuré mercredi François Fillon. Invité de Questions d’info sur LCP, l’ancien Premier ministre a évoqué l’information selon laquelle Nicolas Sarkozy envisagerait de supprimer 2.000 bureaux par rapport à ce qui avait été acté en avril par le bureau politique des Républicains.

"Il n’est pas question de revenir dessus", a ajouté François Fillon, qui estime toutefois que le grand nombre de votants à la primaire - certains évoquent le chiffre de 4,5 millions de personnes - va "balayer toutes les possibilités de manipulation".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.