Présidentielle : les risques d'une forte abstention

par BFMTV

Les politologues s’attendent à une forte abstention dimanche prochain. Un quart des électeurs bouderont vraisemblablement les urnes. En général, ils ne se reconnaissent pas dans l’offre politique et jugent la campagne sévèrement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Présidentielle : les risques d'une forte abstention
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]