Présidentielle: l'attentat déjoué favorise-t-il Marine Le Pen pour le 1er tour?

par BFMTV

Les candidats à l'élection présidentielle ont été prévenus la semaine dernière de la menace d'un attentat imminent. Sans rien dévoiler, Marine Le Pen s'est emparée du sujet, lundi, lors de son meeting à Paris: "Avec moi, il n'y aurait pas eu les terroristes du Bataclan", a-t-elle notamment affirmé. Avec l'insécurité et la lutte contre le terrorisme, la candidate Front national revient à ses fondamentaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.