Poutine accuse la Turquie de protéger un trafic de pétrole avec Daech

par Libé Zap

La dernière déclaration du Président russe ne devrait pas apaiser les tensions entre la Russie et la Turquie. Vladimir Poutine a accusé lundi Ankara d'avoir abattu le 24 novembre dernier un bombardier russe afin de protéger le trafic de pétrole auquel se livre l’Etat islamique. «Nous avons toutes les raisons de penser que la décision d'abattre notre avion a été dictée par la volonté de protéger ces chemins d'acheminement de pétrole vers le territoire turc, justement vers ces ports depuis lesquels il est chargé sur des navires citernes» a expliqué le chef d’Etat russe lors d'une conférence de presse en marge de la COP21.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.