Pourquoi François Fillon a perdu l’élection présidentielle

par 6MEDIAS

Donné favori de l’élection présidentielle après sa victoire à la primaire de la droite, François Fillon a connu une descente aux enfers marquée par ses démêlés judiciaires et une impopularité croissante. Début décembre 2016, il flirtait avec la barre des 30% dans les sondages, assez loin devant Marine Le Pen et surtout l’outsider Emmanuel Macron. Les révélations du Canard enchaîné sur les emplois fictifs présumés de sa femme Penelope et de ses enfants ont ensuite transformé la campagne de l'ancien Premier ministre en une lente agonie. François Fillon décide de continuer son combat, malgré ses déclarations sur la nécessité d'être irréprochable en politique. Sa mise en examen n'aura aucun effet sur sa détermination apparente, les autres affaires révélées par la presse non plus. Axant sa campagne sur les thèmes de prédilection de la droite comme la sécurité et la rigueur budgétaire, il n'aura jamais réussi à se débarrasser de son image austère et arrogante, accentuée par son attitude face à ses problèmes judiciaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.