Pour Nicolas Sarkozy, c'est double ration de frites pour les jeunes musulmans qui ne veulent pas de jambon à la cantine.

par LeHuffPost

Pour Nicolas Sarkozy, c'est double ration de frites pour les jeunes musulmans qui ne veulent pas de jambon à la cantine. Meeting au Théâtre de Neuilly, 7 novembre 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.