Pour Marine Le Pen, "personne n'annonce à l'avance son premier Ministre"... sauf elle en 2017

par LeHuffPost

"Ça n’est jamais arrivé, donc ça n’arrivera pas plus aujourd’hui.” Interrogée par Bruce Toussaint, Marine Le Pen a refusé de donner le nom de son futur Premier ministre si elle était élue au second tour de l’élection présidentielle.

Visiblement agacée, la candidate du RN a rappelé au journaliste que “personne n’annonce à l’avance son Premier ministre”, avant d’indiquer que ce dernier serait cependant “un politique”. Or, la candidate semble avoir la mémoire courte. Une telle annonce a déjà été faite par le passé... pas plus tard qu’en 2017, et par elle-même, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. 

Le 29 avril 2017, à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen avait organisé une conférence de presse pour officialiser son alliance avec le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan. Un ralliement récompensé par une promesse : celle de faire de son nouvel allié son futur Premier ministre. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.