Pour El Khomri, la direction d'Air France «doit être à l'écoute»

par Libé Zap

Six salariés d'Air France ont été placé en garde vue lundi matin suite aux débordements qui ont perturbé il y a une semaine un Comité central d'entreprise (CCE) de la compagnie aérienne. Des violences que la ministre du Travail a de nouveau condamné sur France 2 ce mardi, prônant toutefois la transparence pour apaiser la colère des salariés : «Rien ne peut justifier ce type d'agression. Mais, quand une entreprise subit des difficultés, il faut que la direction mette sa stratégie sur la table, pose tous les arguments sur la table et à partir de là, soit à l'écoute des propositions. [...] On ne peut pas demander des efforts aux salariés si ils n'ont pas tous les éléments de la stratégie.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.